Thanks grandma !

24 Jan 2019

 

« Chaque individu est riche, quelque soit son âge » pourrait être son leitmotiv ! A 34 ans et une chevelure parsemée de blanc , Mélissa Petit est Docteur en sociologie, spécialiste des seniors et des enjeux du vieillissement. A travers Mixing Générations, son cabinet d’étude et de conseil sur les questions de longévité lancé en 2015, Mélissa s’attèle quotidiennement à briser les stéréotypes sur l’âge et à créer des ponts entre les générations. Une expérience et bienveillance envers les seniors qu’elle partage, en 2016, dans un ouvrage « Les retraités, cette richesse pour la France » (aux éditions L’Harmattan). Une ambition et une conviction avec pour point de départ : sa grand-mère, Gabrielle. Une histoire non dénuée de sens et de transmission qu’elle nous raconte ici.

 

 

 

Mon ambition est imbriquée dans l’histoire de ma grand-mère. Faisant le choix de divorcer à cause des coups qu’elle prenait dans les années 1950, elle est devenue mère célibataire, tout en s’émancipant par un travail de couturière. Ma grand-mère a persévéré dans son quotidien, mettant en avant la valeur travail et les études, afin que génération après génération nos vies soient plus douces. De ma grand-mère sans diplôme, ma mère a obtenu un équivalent du bac, et elles ont produit une femme, Mélissa Petit, docteure en sociologie.

 

Cette femme s’appelait Gabrielle. C'était ma grand-mère !

 

Jamais ma grand-mère n’aurait utilisé ce mot d’ambition, presque imprononçable, voire connoté négativement. Et pourtant, elle l’était ambitieuse ! Vous vous demandez comment a-t-elle fait  pour me transmettre cette valeur ? L’ambition ne se dit pas toujours, mais se vit, s’apprend dans des détails, dans l’implicite de nos quotidiens, dans des regards et quelques mots posés avec amour. Ainsi, sans s’en rendre compte, elle m’a transmis cette ambition et m’a montré que chaque jour est un pas de plus vers celle que je deviens.

 

"L’ambition ne se dit pas toujours, mais se vit, s’apprend dans des détails, dans l’implicite de nos quotidiens, dans des regards et quelques mots posés avec amour."

 

Je vous parle de cette femme et de mon histoire, car elle m’a certes appris le courage d’aller vers mes rêves avec détermination et désir, mais elle m’a aussi montré l’importance des âges. Donc oui, mon ambition est aussi imbriquée dans l’histoire d’une société qui délaisse les plus âgés. Une société qui ne voit pas que c'est par l’expérience que nous grandissons et donc que nous pourrions avoir plus de respect envers les gens âgés ordinaires qui ont bien souvent vécu des situations extraordinaires. Ma grand-mère, Gabrielle, était présente quotidiennement durant les huit premières années de ma vie.  Elle m’a soignée, cajolée, appris à jouer. Je la coiffais, j’inventais des idées de jeux et je mangeais avec tendresse tous ses plats. Par ses actes et sa présence, ma grand-mère m’a appris la richesse de la transmission et l’importance de l’expérience des ainés dans nos vies.

 

"Je suis consciente que le lien avec ma grand-mère a tracé la voie vers mon engagement et mon ambition."

 

A 34 ans, portant une chevelure parsemée de blanc, féministe dans l’âme, engagée dans la promotion d’une société pour tous les âges, valorisant les ainés et les liens entre les générations, je suis consciente que le lien avec ma grand-mère a tracé la voie vers mon engagement et mon ambition. Cette ambition c'est ce qui me fait me lever chaque matin pour pouvoir poursuivre mes rêves les plus fous, c'est ce qui me fait m’ouvrir aux opportunités et à toutes les aventures que la vie me propose, c'est ce qui me fait persévérer pour transformer l’impossible en possible. Aujourd’hui, je ne me demande plus si je suis ambitieuse. Je le suis, c'est tout !

 

 

Every individual is rich, whatever his age" could be her leitmotif! At 34 years old and hair dotted with white, Mélissa Petit, Phd in sociology, is a specialist in seniors and aging issues. Through Mixing Générations, her research and consulting firm on longevity issues launched in 2015, Mélissa strives daily to break down age stereotypes and build bridges between generations. An experience and benevolence towards seniors she shares, in 2016, in a book "Retirees, this wealth for France" (Editions L'Harmattan).

 

 

My ambition is embedded in my grandmother's story. Making the choice to divorce because of the blows she took in the 1950s, she became a single mother, while emancipating herself by a seamstress job. My grandmother persevered in her daily life, highlighting the value of work and studies, so that generation after generation our lives are milder. From my grandmother without a degree, my mother got an equivalent of the baccalaureate, and they produced a woman, Mélissa Petit - me, withe a Phd of sociology.

 

This woman's name was Gabrielle. It was my grandmother !

 

Never, my grandmother would have used this word of ambition, almost unpronounceable, even negatively connoted. And yet, she was ambitious! You wonder how did she do to convey that value to me? Ambition is not always said, but lives, is learned in details, in the implicit of our dailies, in looks and in some words posed with love. Thus, without realizing it, she transmitted this ambition to me and showed me that each day is one step closer to the one I am becoming.

 

« Ambition is not always said, but lives, is learned in details, in the implicit of our dailies, in looks and in some words posed with love. »

 

I tell you about this woman and my story, because she certainly taught me the courage to live my dreams with determination and desire, but she also showed me the importance of ages. So yes, my ambition is also embedded in the story of a society that abandons the older ones. A society that does not see that it is through experience that we are growing up and that we could have more respect for ordinary older people who have often experienced extraordinary situations. My grandmother, Gabrielle, was present every day for the first eight years of my life. She treated me, coaxed, learned to play. I combed her hair, invented game ideas, and ate tenderly all her dishes. Through her actions and presence, my grandmother taught me the richness of the transmission and the importance of the elder experience in our lives.

 

« I am aware that the relationship with my grandmother has paved the way for my commitment and my ambition »

 

At 34 years old, wearing hair dotted with white, a feminist at heart, committed to promoting a society for all ages, valuing elders and intergenerational links, I am aware that the relationship with my grandmother has paved the way for my commitment and my ambition. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

You Might Also Like:

Elle est celle qu’on appelle, quand tout va mal quand tout s’étiole. L’arc-en-ciel esquivant les gouttes de pluie, la couleur au creux du gris. Solène...

July 10, 2019

Anne Dhoquois et Gaëlle Bidan : « Le jeu peut être une arme efficace contre les préjugés »

July 3, 2019

1/15
Please reload

© 2019 - Les Ambitieuses